Accueil
Honage-Surfaçage
Honage-Surfaçage

Actualité/Nouveauté
Clubs/Partenaires
Infos
Parc Machines
page-pro
Sponsoring 2cv
Sponsoring 2cv
contact
Passer-Cde
Economie-ecologie
expeditions
Liens Commerciaux
Prendre une mesure
Transport
Bloc moteur
Chemisage
AlesageLigne
Honage-Surfaçage
Divers-culasse
Epreuve-Surfaçage
MontageCulasse
Guides
Sièges de soupapes
Rectification des sièges
controle-vilo
Debouchonnage-vilo
Equilibrage
Rectif-vilo
Metalisation / soudure
Pieces au modele
Rectif-Alegement
sauvetage
Voitures anciennes
regule
Voitures modernes
pieces-moteur
Motos
poids-lourds-TP
cogeneration

Rectification et Usinages de pièces moteurs.

Pour joindre à votre envoi de pièces, vous pouvez imprimer notre "DEMANDE de DEVIS" disponible dans l'onglet "Info-Service"

Alésage - Chemisage

Alésage / réalésage

Le réalésage d'un cylindre s'impose lorsque les cylindres sont usés ou endommagés. Il faut s'assurer préalablement qu'il existe bien des pistons et des segments en cotes réparation. Ensuite on détermine, selon le degré d'usure, à quelle cote on doit usiner (réaléser) le cylindre pour faire disparaître ces traces. Les cotes les plus courantes de réalésage sont : + 0.25 ou + 0.50 mais il arrive que l'on puisse réaléser à + 0.75 voir + 1.00 mm. Une fois le réalésage effectué, il faut honer ou déglacer le cylindre pour lui donner la rugosité nécessaire, puis il suffit de remonter les pistons et les segments à la cote réparation correspondante.


Sur certains moteurs essence turbo à haute compression, il peut être nécessaire de rainurer le bord du cylindre afin de poser un jonc en acier inox afin d'avoir une meilleure étanchéité du joint de culasse.

  

Chemisage / re-chemisage

Pour le chemisage d'un bloc non chemisé d'origine, il faut commencer par défoncer les logements des cylindres afin d'agrandir le diamètre pour permettre la pose d'une chemise sèche. Cette opération est assez délicate car il faut tout de même laisser suffisament de matière entre chaque cylindre pour conserver l'intégrité du bloc. Il est parfois nécessaire d'usiner le logement d'une collerette pour un parfait positionnement de la chemise. Chaque chemise est ensuite enfoncée, dans chaque trou, puis elle est usinée en surface pour obtenir un plan de joint parfait. Après contrôle, nous réalisons un honage ou déglaçage de chaque chemise afin d' obtenir l'état de surface optimum à un parfait fonctionnement et une parfaite étanchéité des segments. Dans l'exemple, ci-dessous, seuls 3 cylindres sur 6 sont chemisés.

Pour le chemisage d'un bloc chemisé d'origine (re-chemisage), l'opération est plus rapide et plus simple. On retire la chemise usagée et on peut rectifier le plan de joint et/ou l'embase de la chemise. Cette dernière opération est courante pour les blocs à chemises humides.

Réalésage de chemise humide

  

Il est possible de réaléser une chemise sèche ou humide. Le réalésage des chemises humides peut se faire à l'unité et la chemise non montée dans le bloc. Par contre, pour des chemises sèches, il est important de les réaléser "dans le bloc" pour éviter toute déformation durant l'usinage.


Une chemise sèche a une épaisseur de 2 à 5 mm contre plus de 10 pour une chemise humide. Suite au chemisage ou au réalésage il  est  important  de          le  cylindre  pour  obtenir  la  rugosité optimum.

© Rectification 2000 / 2013

Le terme "réalésage d'un moteur" est l'action qui consiste à usiner des cylindres usés ou endommagés afin d'obtenir, de nouveau, des surfaces lisses qui permettront aux segments des pistons d'avoir une bonne étanchéité dans le cylindre et donc de retrouver une compression proche de l'origine du moteur. Cette opération augmente le diamètre interne du (des) cylindre (s) et nécessite le remplacement des pistons et des segments.  Les principales cotes réparations sont : +0.25 mm / +0.50 mm / +0.75 mm / +1.00 mm.


Le chemisage ou re-chemisage permet de remettre à neuf les cylindres d'un moteur par l'insertion de chemises neuves. Cela permet de conserver la cote standard du cylindre et donc les pistons en cote d'origine quand ils sont en bon état. Il faut cependant toujours changer les segments. Cette opération permet aussi de "sauver" 1 ou plusieurs cylindres endommagés sur un bloc. Le re-chemisage n'est que le remplacement de chemises usées d'un bloc "chemisé d'origine".


Il existe deux sortes de chemises, les chemises sèches et les chemises humides. Les premières font "corps" avec le bloc moteur (aluminium ou fonte) alors que les secondes permettent le passage du liquide de refroidissement entre la matière du bloc et la chemise elle-même.


Le chemisage évite le réalésage du bloc et le remplacement des pistons. Le chemisage et le réalésage sont des opérations complémentaires pour la remise en état des blocs moteurs. L'une n'étant pas réalisable, il est toujours possible d'utiliser l'autre technique. Il arrive que l'on utilise les deux méthodes simultanément sur un même bloc (cas d'un cylindre trop endommagé qui implique un chemisage et un réalésage de la nouvelle chemise pour se conformer aux cotes réparations des autres cylindres).

rectification 2000, usinages, rectification de pièces moteurs, allègements, équilibrages volant, vilebrequin, pose de guides, soupapes, remplacement de sièges à l'azote, surfaçage, épreuve, réalésage, cylindres, bloc, chemisage, déglaçage, honage, rectification de vilebrequin, alvéoles de bielles, fourniture de coussinets, cales latérales, bagues, pistons, segment de feu, segment étanche, racleur, chemises, cylindrées, ensembles,  joints moteurs, vis de culasse, kit distribution, culasse échange ou neuve, culasse nue ou montée, culasse complète, turbo Garrett, turbo KKK.